Retour

Act 1 - Rose

Chapitre 6

Notre vie sur du papier

Télécharger le Chapitre

« Cela fait 10 minutes que j’essaye de trouver la première phrase de cette dernière lettre mais aucune ne serait suffisante pour t’exprimer ma peine. C’est un peu mélo, mais tu connais ma complaisance dans le lyrisme. Sans compter que j’ai déjà beaucoup bu. Je n’ai plus de place dans ce carnet donc j’ai taxé quelques serviettes dans un bar pour t’adresser ces mots que tu ne liras pas. Ce qui peut paraître con, mais depuis maintenant 3 ans je n’ai hurlé que du silence, alors au final qu’est-ce que ça change ? Je ne serai pas très long, je pense que l’ensemble des textes du carnet sont assez éloquents. Depuis que tu es partie je n’ai cessé de t’écrire. Tu étais mon amie, mon amour, tu étais mon tout, en gros, même si je ne voulais pas l’admettre. Je pourrais trouver une formule moins consensuelle, clichée ou attendue pour te le dire, mais honnêtement après tant de batailles je n’ai plus cette force. Tu es juste la personne que j’aime, n’en déplaise à d’autres – je les emmerde. Dans ce carnet et sur cette clé, j’ai consigné mes voyages, mes mots, mes poèmes, musiques, vidéos, enfin bref tout ce que je pouvais faire pour que tu tombes vraiment amoureuse de moi ! Et la barre était haute… Face à toutes tes idoles, je ne faisais pas le poids seul. Mais peut-être que face aux voyageurs à moto à qui tu caressais le bras, face aux surfeurs anglais, Charles ou Arthur, je saurai faire la différence aux fond des limbes. Face aux gars de ton âge qui t’emmerdent pas avec le futur et qui veulent juste, comme toi, s’amuser. J’ai voulu attendre ton anniversaire pour te donner ce présent, que tu le lises et écoutes, et que nous puissions regarder, ensemble, ce monde mourir. Mais tu m’as supprimé de ta vie, tu m’as promis des AU REVOIR et offert des ADIEUX. Je n’ai donc pas voulu refaire irruption dans ta vie alors que tu as réussi ce dont j’ai été incapable alors que j’ai essayé. Quand on aime quelqu’un, nous ne souhaitons que son bonheur, il paraît. Si tu arrives à sourire malgré les circonstances, je ne risquerai pas de briser ça. Donc voilà, je vais quitter ce bar, laisser ici chansons, textes, poèmes ou vidéos que j’ai fait pour toi. Tous ces voyages que j’ai fait pour te prouver que moi aussi je pouvais parcourir le monde. Tous ces mots sur papier pour devenir ton poète, ces musiques pour que tu puisses les chanter. Finalement tout ça n’est plus rien. Mais même si je meurs demain, j’aurais vécu tellement de choses grâce à ton absence. Certes, nous ne disparaîtrons pas ensemble, comme nous nous l’étions promis au fond de ton lit, mais quoi qu’il arrive tu seras ma dernière pensée. Je vais a présent tuer mon monstre pour partir libre de ce monde. Je te souhaite un joyeux anniversaire, chat ».